Maison Kitmir

La grande duchesse au service de Gabrielle Chanel


Les broderies traditionnelles russes connaissent une popularité grandissante après la guerre où elles remplacent les tissus élégants, encore difficiles à trouver.

Les émigrées russes, qui ont appris à manier l’aiguille et le fil dès leur plus tendre enfance, étaient alors très demandées dans les ateliers. Princesses et comtesses se sont mises à réaliser toutes sortes d’accessoires, de bijoux, de broderies, de vêtements et de décorations d’intérieur au style slave. Les aristocrates savaient réaliser ce travail avec tant de précision que les commandes affluaient des plus grandes maisons de mode.

Les réalisations les plus spectaculaires ont été accomplies par la Grande-Duchesse Maria Pavlovna Romanova, cousine de l’empereur Nicolas II, qui fuit la Russie en 1917 avec son mari le prince Putyatin et s’installe à Paris.

La grande duchesse Maria Pavlovna Romanova à la broderie

Devenue proche de Gabrielle Chanel, Maria Pavlovna décroche un contrat d’exclusivité avec la couturière pour développer et fabriquer les broderies pour les collections saisonnières. Elle fonde, en 1922, la société Kitmir.

Publicité de la Maison Kitmir, Vogue, 1923

Cette année-là, Chanel lance sa collection russe où on peut apprécier des éléments du vestiaire traditionnel tels la vareuse, la pelisse et la roubachka.

Les broderies la maison Kitmir, qui se distinguent par une grande inventivité, ne s’inspirent pas seulement des motifs issus du monde slave, mais également de la Perse, de la Chine et de l’Egypte ancienne, dans l’esprit de l’exotisme propre à la mode parisienne des années 1920.

Maison Kitmir, échantillon de broderie, années 1920, Paris, Maison Hurel

La comtesse exécutait elle-même sa part (de lion) de commande (il lui est arrivé de dormir sur son manteau de fourrure à même le sol de l’atelier), mais elle employait aussi d’anciennes compatriotes pour les soutenir financièrement.

La maison Kitmir remporte, en 1924, une médaille d’or à l’exposition des arts décoratifs pour son travail de broderie.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *